Amazonie colombienne : les feux de forêts dégradent la qualité de l’air à Bogota

Publié Mis à jour
Amazonie colombienne : les feux de forêts dégradent la qualité de l’air à Bogota
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, V. Lejeune - franceinfo
France Télévisions

À 350 kilomètres de Bogota (Colombie), la forêt brûle. Et ces incendies, qui sont souvent liés à la déforestation, s’étendent jusqu’à la capitale du pays. 

À Bogota (Colombie), les habitants sont étouffés par une qualité de l’air de plus en plus détériorée. Aussi, le mois de janvier y a été le plus chaud de la dernière décennie et l’alerte environnementale a été décrétée il y a quatre jours. "Cette alerte à la pollution m’angoisse. Je travaille quotidiennement dans la rue, je sens que mes poumons sont atteints, et que ça va de moins en moins bien", s’inquiète une habitante.

Feux de forêt 

Si la hausse des températures favorise cet état de la qualité de l’air à Bogota, ce sont aussi les feux de forêt dans la partie colombienne de l’Amazonie qui jouent un rôle crucial sur celle-ci. En quelques jours, l’équivalent de la ville de Paris y a été réduite en cendres. "Notre parc national a été incendié par des criminels qui cherchent, avec cette pratique à déforester et à s’approprier la Terre", s’insurge Diego Molano, ministre colombien de La Défense. Et ces incendies sont majoritairement liés à la déforestation qui prolifère malgré les préconisations des spécialistes de l’environnement qui encouragent la préservation de cet écosystème primordial pour la survie des espèces. En 50 ans, 20% de la forêt a disparu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.