Tchad : le président Idriss Déby est mort

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Tchad : le président Idriss Déby est mort
France 2
Article rédigé par
M. De Chalvron, P.Miette - France 2
France Télévisions

Proclamé vainqueur de la présidentielle lundi 19 avril, le président du Tchad, Idriss Déby est décédé au combat, indiquent les autorités du pays. Un conseil militaire dirigé par le fils d'Idriss Déby est au pouvoir. 

Le président du Tchad Idriss Déby était au pouvoir depuis plus de 30 ans. Sa mort, mardi 20 avril, peut-elle déstabiliser toute la région du Sahel ? L'annonce de son décès a créé un choc considérable au Tchad. Le président tchadien est mort au front dans la zone de Kanem, au nord de la capitale N'Djamena, où depuis une semaine, l'armée tchadienne affronte une offensive des rebelles du FACT.

L'ami encombrant de la France

Idriss Déby est arrivé au pouvoir par un coup d'État en 1990. Il n'a jamais cessé d'aller au front avec ses soldats contre les multiples rebellions qu'il a dû affronter. Idriss Déby a su se rendre indispensable auprès des présidents français. D'abord, en raison de la présence au Tchad d'une base militaire aérienne française cruciale dans le dispositif militaire français dans le pays, ainsi que pour sa participation active de son armée à la lutte anti-terroriste aux côtés de l'armée française. L'ami encombrant de la France venait d'être réélu pour la sixième fois. Son fils prend la suite, à la tête d'un conseil militaire pour le remplacer. Sera-t-il un allié aussi solide que son père dans la lutte contre le terrorisme ? La France scrute de très près cette transition à haut risque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.