VIDEO. Le colobe roux de Zanzibar, un étrange primate

Il a de longs poils blancs hérissés sur la tête, ne digère pas le sucre et vit isolé depuis des milliers d'années.

BRUT

Le colobe roux de Zanzibar ne vit qu'à un seul endroit sur Terre : l'archipel tanzanien de Zanzibar. Isolé depuis des milliers d'années, il a développé des caractéristiques singulières. Son visage noir est couronné de longs poils blancs hérissés et l'arrière de son crâne et son dos sont de couleur rousse. Son crâne est plus petit que ceux des autres espèces de colobes présentes sur le continent africain. Cela illustre la loi de Foster, un principe scientifique qui indique qu'en cas de ressources limitées, un animal verra sa taille réduire au cours de son évolution.

Contrairement à la plupart des singes, il ne mange que des fruits non-mûrs car il ne digère pas le sucre. Autre particularité : une forte odeur corporelle qui lui vaut le surnom de "singe poison". Victime de la déforestation et de la chasse, la population de colobes roux de Zanzibar était descendue en dessous des 2000 individus dans les années 1990. Mais grâce aux efforts de conservation, comme la création du parc national de la baie Jozani-Chwaka en 2004, et l'inclusion des communautés locales qui partagent 50 % de tous les revenus du tourisme, la population de ce singe a presque triplé en 30 ans. Une augmentation très encourageante, même si le colobe roux de Zanzibar est toujours considéré en danger d'extinction.

VIDEO. Le colobe roux de Zanzibar, un étrange primate
VIDEO. Le colobe roux de Zanzibar, un étrange primate (BRUT)