Soudan : de violentes manifestations à Khartoum, après le coup d’État

Publié
Soudan : de violentes manifestations à Khartoum, après le coup d’État
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Les affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont fait un nouveau mort au Soudan. C’est le quatrième jour d’affrontement après un coup d’État militaire refusé par la rue. La communauté internationale demande le retour d’un gouvernement civil.

Après la contestation, l’heure est au deuil dans les rues de Khartoum, la capitale du Soudan. Des images montrent des centaines de Soudanais en train de défiler derrière un cercueil, celui d’un jeune homme tué mercredi 27 octobre, lors de manifestations contre le coup d’État militaire. Depuis mardi, l’armée réprime violemment les mobilisations contre sa prise de pouvoir et la chute du gouvernement civil.

 

Opérations ville morte

 

La répression a déjà fait huit morts et plus de 170 blessés. Après une nuit de heurts avec les forces de sécurité, les manifestants continuent de protester pacifiquement, à coup d’opérations ville morte. Les boutiques sont fermées, les rues désertes et les routes bloquées par des barricades. De son côté, le représentant soudanais à l’ONU du gouvernement déchu, s’est exprimé devant les autres États membres, les poussant à agir, rapporte le 23h du jeudi 28 octobre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.