Le FMI accorde une aide financière de 334 millions de dollars au Soudan du Sud

Il s'agit du deuxième prêt important consenti cette année par le FMI, qui avait déjà approuvé une aide d'urgence de 174 millions de dollars en avril pour aider un pays confronté à une crise monétaire et une inflation galopante.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une distribution d'aide alimentaire dans le village de Gumuruk, le 10 juin 2021 dans le Soudan du Sud. (SIMON WOHLFAHRT / AFP)

334 millions de dollars (284 millions d'euros). C'est le montant du nouveau prêt accordé par le Fonds monétaire international (FMI) au Soudan du Sud, confronté à une crise monétaire et une inflation galopante, a annoncé mardi 24 août le gouverneur de la banque centrale du pays d'Afrique de l'Est. Il s'agit du deuxième prêt important consenti par le FMI cette année.

Le Soudan du Sud a épuisé ses réserves de change l'année dernière avec la chute des prix du pétrole causée par la pandémie de Covid-19, qui a privé le fragile gouvernement de revenus indispensables et fait chuter la valeur de sa monnaie, la livre. En début d'année, un dollar américain valait 700 livres sud-soudanaises sur le marché noir, le taux de change le plus faible depuis l'indépendance du pays en 2011.

Le gouverneur de la banque centrale, Dier Tong Ngor, a déclaré que le prêt du FMI allait "augmenter considérablement" les réserves de change, offrant la perspective d'un redressement économique en pleine pandémie. "L'augmentation des réserves contribuera à renforcer la résilience externe et à soutenir les réformes actuelles sur le marché des changes", a-t-il déclaré dans un communiqué.

La guerre civile a anéanti l'économie du pays

Lorsqu'il s'est séparé du Soudan après une guerre de sécession de plusieurs décennies, le pays a hérité de plus des trois-quarts des réserves de pétrole soudanaises. Mais les cinq années de guerre civile et les 380 000 morts qui ont suivi ont anéanti son économie qui n'a pu se diversifier et dépend presque entièrement du pétrole.

En avril 2021, le FMI avait déjà approuvé une aide d'urgence de 174 millions de dollars. Mais des inondations dévastatrices ont encore aggravé la situation et amplifié la crise humanitaire dans le plus jeune pays du monde, qui connaît ses pires niveaux de faim depuis son indépendance il y a dix ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Soudan du Sud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.