Coup d'État en Guinée : le président Alpha Condé capturé, la France condamne

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Tentative de coup d'État en Guinée : le président Alpha Condé capturé, la France condamne
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Baeza, M. Semerjian - France 2
France Télévisions

Coup de force militaire en Guinée. Des officiers des forces spéciales guinéennes ont annoncé dimanche 5 septembre avoir capturé le président Alpha Condé. La France réprouve.

Tremblement de terre en Afrique. Le président de la Guinée, Alpha Condé, à la tête du pays depuis 2010, aurait été capturé dimanche 5 septembre par des putschistes. Dans certains quartiers de la capitale Conakry, des scènes de liesse ont été filmées et les militaires putschistes acclamés par une partie de la population. "Le CNRD confirme la dissolution du gouvernement et de l'Assemblée nationale", a annoncé le porte-parole des militants du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD).

Confusion

Le ministère de la Défense a de son côté annoncé avoir repoussé le coup d'État. Dans les rues de la capitale, la confusion règne. Dimanche, de nombreux coups de feu retentissaient à Conakry. Dans ces circonstances, un couvre-feu a été mis en place sur tout le territoire. Les frontières du pays sont désormais fermées. Le coup d'État a été condamné par l'ONU et par plusieurs pays d'Afrique et d'Europe, dont la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.