Cet article date de plus de sept ans.

Pistorius embauche des experts en médecine légale pour sa défense

Le champion paralympique sud-africain sera jugé en mars 2014 pour le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, devant le tribunal de Pretoria (Afrique du Sud), le 4 juin 2013.  (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)

Il est poursuivi pour "meurtre avec préméditation". Oscar Pistorius a demandé le concours d'experts américains de médecine légale pour l'aider à préparer sa défense lors de son procès pour le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, qui doit s'ouvrir en mars 2014. "C'est une pratique normale", affirme la porte-parole du champion paralympique sud-africain mardi 1er octobre, confirmant que les experts sont déjà arrivés en Afrique du Sud.

Reeva Steenkamp a été abattue de plusieurs coups de fusil dans la nuit de la Saint-Valentin 2013, à Pretoria. Le champion, en liberté sous caution, n'a jamais nié le meurtre, mais affirme avoir tué son amie par méprise, en croyant tirer sur un cambrioleur entré chez lui par la fenêtre des toilettes.

En l'absence de témoins, les constatations de la police scientifique joueront probablement un rôle clé pour l'établissement de la vérité au procès. Dès ses premières comparutions après le meurtre, Pistorius s'est entouré de ténors du barreau, qui ont déjà réussi à tailler en pièce la première enquête de police, en mettant en lumière failles et négligences.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.