Cet article date de plus de sept ans.

Nigeria : un kamikaze ouvre le feu dans un lycée et fait plusieurs blessés

Plusieurs élèves ont été grièvement blessés par un assaillant qui s'est fait exploser après la fusillade.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme a ouvert le feu sur des élèves d'un lycée de Potiskum (nord-est du Nigeria), vendredi 8 mai 2015, avant de se faire exploser. (GOOGLEMAPS)

Un homme armé a tiré sur des élèves d'un lycée de Potiskum, vendredi 8 mai, dans le nord-est du Nigeria, une région régulièrement visée par Boko Haram. Selon des élèves qui ont assisté à la scène et un membre d'une organisation humanitaire, l'homme, porteur d'une bombe, s'est ensuite fait exploser dans l'enceinte de l'établissement, situé dans l'Etat de Yobe.

Selon le site d'information nigérian Scoop, des policiers et des soldats ont tenté de neutraliser l'assaillant durant la fusillade, alors que le service de sécurité et des dizaines d'élèves tentaient de fuir l'établissement.

Selon un premier bilan, douze étudiants ont été blessés grièvement lors de la fusillade. Plusieurs étudiant du College of Administrative and Business Studies ont raconté que l'assaillant, qui portait une ceinture d'explosifs, s'était suicidé après avoir épuisé ses munitions, mais sans faire d'autres victimes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.