Nigeria : au moins 58 morts dans trois explosions à Maiduguri

La ville, située dans le nord-est du pays, est l'ancien fief du groupe islamiste Boko Haram.

Les rues de Maiduguri (Nigeria), après l\'explosion d\'une bombe sur un marché, le 1er juillet 2014.
Les rues de Maiduguri (Nigeria), après l'explosion d'une bombe sur un marché, le 1er juillet 2014. (REUTERS )
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au moins 58 personnes ont été tuées samedi 7 mars dans trois explosions distinctes à Maiduguri, selon le dernier bilan. Cette ville est la capitale de l'Etat de Borno, situé dans le nord-est du Nigeria, au cœur de l'insurrection du groupe islamiste Boko Haram. Au moins 50 personnes sont blessées. De source militaire nigériane, on indique que les trois explosions étaient dues à des bombes.

Une kamikaze a d'abord explosé sur un marché aux poissons, tuant 18 personnes vers 11h20. Puis une autre attaque une heure plus tard a fait 15 morts sur un autre marché, selon le responsable d'un syndicat de pêcheurs. Ses propos recoupent ceux de témoins et d'une source médicale.

Un responsable de la justice de l'Etat de Borno a confirmé ces deux attentats, et ajouté qu'une troisième explosion avait frappé une station de bus bondée juste après 13 heures. Un journaliste de Reuters a entendu ces trois explosions, échelonnées sur une période d'une demi-heure à la mi-journée, dans cette ville de deux millions d'habitants.