Niger : la sécurité des Français au Sahel va être renforcée, annonce Emmanuel Macron

Le chef de l'Etat n'a pas donné de détails, mardi, sur les mesures qui devraient être mises en place, notamment par le ministère des Affaires étrangères.

Emmanuel Macron, lors d\'un Conseil de sécurité et de défense, le 11 août 2020, au fort de Brégançon (Var).
Emmanuel Macron, lors d'un Conseil de sécurité et de défense, le 11 août 2020, au fort de Brégançon (Var). (DANIEL COLE / POOL / AFP)

Emmanuel Macron a annoncé mardi 11 août, à l'occasion d'un Conseil de défense, que les mesures de sécurité des Français au Sahel seraient "renforcées", à la suite de la mort de six jeunes humanitaires, dimanche, dans une attaque au Niger.

"J'ai décidé de renforcer les mesures de sécurité pour nos ressortissants dans la région", a déclaré le chef de l'Etat dans un tweet posté à la fin du Conseil de défense qu'il a présidé en visioconférence depuis le fort de Brégançon, à Borme-les-Mimosas (Var), où il est en vacances.

Il n'a pas donné de détails sur les mesures qui devraient être mises en place, notamment par le ministère des Affaires étrangères.

Une attaque "manifestement terroriste"

"Nous mettons tout en œuvre pour soutenir les familles des victimes et répondre à l'attaque qui a coûté la vie à six de nos compatriotes et à deux Nigériens", a également assuré Emmanuel Macron. "Membres de l'ONG Acted, ces six jeunes témoignaient d'un engagement remarquable pour les populations", a-t-il ajouté. En introduisant la réunion, le chef de l'Etat avait déclaré que cette attaque, qui n'a pas été revendiquée, était "manifestement terroriste".

Au total, sept personnes travaillant pour l'ONG Acted (Agence d'aide à la coopération technique et au développement) ont été tuées dimanche avec leur guide nigérien par des hommes armés, à Kouré, à 60 km au sud-est de Niamey, lors d'une excursion touristique.