Meurtre de deux scandinaves au Maroc : les suspects avaient prêté allégeance au groupe Etat islamique

Dans une vidéo enregistrée avant les meurtres, les quatre suspects prêtent allégeance au chef du groupe terroriste.

Un corbillard transportant les corps de deux touristes scandinaves assassinées quittent une morgue à Marrakech (Maroc), le 20 décembre 2018.
Un corbillard transportant les corps de deux touristes scandinaves assassinées quittent une morgue à Marrakech (Maroc), le 20 décembre 2018. (AFP)

Les quatre suspects interpellés après le meurtre de deux randonneuses scandinaves dans le sud du Maroc avaient prêté allégeance au groupe Etat islamique, a annoncé le procureur de Rabat jeudi 20 décembre. Dans un communiqué, il a confirmé l'authenticité d'une vidéo relayée plus tôt dans la journée sur les réseaux sociaux, montrant quatre hommes présentés comme les quatre suspects. Les images montrent ces hommes prêtant allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, chef du groupe terroriste. "La vidéo (...) a été enregistrée la semaine dernière, avant l'exécution des actes criminels faisant l'objet de l'enquête", selon ce communiqué officiel.

Les quatre hommes, tous originaires de la région de Marrakech, sont soupçonnés d'avoir tué deux touristes scandinaves : Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans. Elles se trouvaient au Maroc pour des vacances. Leurs corps ont été découverts lundi sur un site isolé où elles avaient planté leur tente pour la nuit, à deux heures de marche du village d'Imlil, sur le chemin du plus haut sommet d'Afrique du Nord.