Maroc : eldorado des entreprises françaises

Si l'Allemagne peut s'appuyer sur la sous-traitance des usines d'Europe centrale, la France fait de même avec le Maroc.

France 2

À l'instar de l'Allemagne avec les pays d'Europe centrale, la France elle aussi a une base arrière industrielle au Maghreb, et plus particulièrement au Maroc. Sur le port de Tanger, au Maroc, des milliers de Dacia s'apprêtent à embarquer, direction l'Europe de l'Est et la Turquie. Ces voitures sont françaises et sont fabriquées dans la plus grande usine automobile du continent africain. Cette usine produit près d'une voiture par minute, et Renault y construit ses véhicules d'entrée de gamme, comme cette voiture vendue à partir de 7 000 euros. Un modèle pas cher, impossible à produire en France.

Main d'oeuvre moins chère

Une stratégie bas-coûts assumée, et pourtant la marque refuse de donner les salaires des ouvriers de l'usine. Au Maroc, le SMIC est à 215 euros par mois, six fois moins élevé qu'en France. Comme Renault, de nombreuses entreprises françaises s'installent au Maroc en quête d'une main d'oeuvre moins chère aux portes de l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT