VIDEO. Un légionnaire de l'armée française tué dans les combats au nord du Mali

L'opération a été lancée lundi dans le massif de l'Adrar des Ifoghas et concernait "près de 150 soldats français et maliens", selon le ministère de la Défense.

Emmanuelle Lagarde - France 3

Un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes (REP) est mort, mardi 19 février, dans "un accrochage sérieux" dans le nord du Mali a annoncé François Hollande dans l'après-midi. "Des forces spéciales sont au Nord du Mali en ce moment, là où des groupes terroristes sont retranchés", a précisé le président.

Les parachutistes et les forces spéciales "interviennent dans une zone particulièrement délicate – le massif des Ifoghas –, là où des groupes terroristes se sont retranchés", a expliqué François Hollande. L'opération a été lancée lundi dans le massif de l'Adrar des Ifoghas et concernait "près de 150 soldats français et maliens", selon le ministère de la Défense.

"Plus d'une vingtaine" d'islamistes armés ont été tués dans le massif des Ifoghas entre lundi et mardi, selon l'état-major de l'armée française. Deux importants dépôts de munitions ont été détruits par des bombardements aériens dans ce secteur. Le point en images avec notre consœur de France 3.

Des soldats français près de Bourem, au nord du Mali, le 12 février 2013.
Des soldats français près de Bourem, au nord du Mali, le 12 février 2013. (PASCAL GUYOT / AFP)