VIDEO. Les soldats de la force africaine arrivent au Mali

Des troupes nigérianes ont été accueillies jeudi à Bamako, en attendant le renfort d'autres troupes. Les autorités françaises se félicitent que la France ne soit "plus seule".

F. Genauzeau, P. Desmulie, V. Lejeune, France 2 / Francetv info

"Bienvenue à Bamako, on va travailler ensemble et on fera en sorte que vous appréciez votre séjour." L'accueil réservé au colonel des forces nigerianes au Mali a été chaleureux, jeudi 17 janvier. C'est un début : au moins 2 000 soldats africains sont attendus au Mali dans les prochains jours, venus notamment du Togo, du Niger et du Burkina Faso.

Côté français, l'ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyer, s'est voulu rassurant devant ses troupes, malgré les critiques sur l'isolement croissant des Français dans cette intervention : "la France n'est pas seule, vos frères africains sont à vos côtés", a-t-il dit. Pour le président du Mali par intérim, Diacounda Traoré, cette collaboration est une avancée dans les relations entre la France et ses anciennes colonies : "ce que la France est en train de faire aujourd'hui compense largement ce qui s'est passé par le passé"

Le chef de l\'armée du Ghana, le général Peter Augustine Blay (à gauche), arrive au centre d\'entraînement de maintien de la paix du Mali, le 16 janvier 2013 à Bamako.
Le chef de l'armée du Ghana, le général Peter Augustine Blay (à gauche), arrive au centre d'entraînement de maintien de la paix du Mali, le 16 janvier 2013 à Bamako. (ISSOUF SANOGO / AFP)