Mali : libération d'un otage néerlandais par les forces de l'armée française

Les forces spéciales de l'armée française ont libéré un otage au Mali. Ce Néerlandais était retenu depuis plus de trois ans par Al-Qaïda au Maghreb islamique.

France 2

Les dernières images de Sjaak Rijke, l'otage libéré lundi 6 avril par les forces spéciales de l'armée française au Mali, dataient de septembre dernier et avaient été tournées quelque part dans le désert malien.

Sjaak Rijke est un conducteur de train hollandais. Il a été enlevé à Tombouctou le 25 novembre 2011, le lendemain du rapt des Français Serge Lazarevic et Philippe Verdon. C'est à la terrasse de son hôtel, en compagnie d'un Sud-Africain et d'un Suédois, des touristes, comme lui, qu'il a été emmené de force par des combattants islamistes.

Bientôt de retour aux Pays-Bas

Les forces spéciales françaises l'ont libéré à l'aube, lundi 6 avril au matin, à l'extrême-nord du Mali. Une opération à haut risque qui a permis, selon le cabinet du ministre de la Défense, la capture de plusieurs de ses ravisseurs. Sjaak Rijke se repose actuellement à la base militaire française de Tessalit. Il devrait très prochainement regagner les Pays-Bas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sjaak Rijke, sur une capture d\'écran d\'une vidéo diffusée le 17 novembre 2014 par Aqmi.
Sjaak Rijke, sur une capture d'écran d'une vidéo diffusée le 17 novembre 2014 par Aqmi. (HO / SITE INTELLIGENCE GROUP / AFP)