Cet article date de plus d'un an.

Opération Barkhane : comment les militaires français luttent contre le terrorisme au Mali

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Opération Barkhane : comment les militaires français luttent contre le terrorisme au Mali
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Olliéric, V.Fichmann, R.Laurentin - France 2
France Télévisions

Emmanuel Macron a annoncé la fin de l'opération Barkhane et la réduction progressive de la présence militaire française au Sahel. France Télévisions a pu suivre l'effort des forces françaises sur le terrain, à Gao, au Mali.

L'opération Barkhane, qui a débuté il y a huit ans, compte onze bases au Sahel, soit un déploiement de 5 100 militaires. Ces effectifs pourraient être diminués de moitié d'ici 2023. Les opérations de l'armée française continuent néanmoins sur le terrain, à Gao, au Mali. Ce jour-là, les militaires se rendent dans un quartier du nord de la ville, pour patrouiller et rassurer la population. "Le problème du terroriste au Mali, c'est qu'il est combattant le matin, et éleveur l'après-midi", estime le lieutenant Thomas. 

Des terroristes toujours très présents

Lorsque les militaires passent dans les marchés, les commerçants les interpellent. "Pourquoi, chaque nuit, il y a des coups de feu ?", demande un Malien. Les groupes terroristes restent très actifs au Sahel. La France devrait rester active dans la région, mais autrement, avec des militaires des forces spéciales, les services de renseignement, et un appui aux armées locales, davantage en coopération avec ses partenaires européens. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.