Cet article date de plus de quatre ans.

Mali : un soldat français tué

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Mali : un soldat français tué
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au Mali, un militaire français est mort, victime de l'explosion d'une mine, hier, vendredi 4 novembre.

Le maréchal des logis-chef Fabien Jacques avait 28 ans. Il était célibataire et n'avait pas d'enfant. Hier, vendredi 4 novembre, lors d'une mission de ravitaillement aux alentours de Kidal, au Mali, son véhicule blindé roule sur une mine et explose. Gravement blessé, le soldat est transporté vers l'hôpital militaire le plus proche. Il a succombé à ses blessures dans la nuit.

18 militaires ont perdu la vie

Ce matin, dans sa caserne du 515e régiment à Angoulême (Charente), les soldats sont en deuil. Engagé dans l'armée de terre depuis 2008, le militaire originaire de Trappes (Yvelines), a également servi au Liban et en Afghanistan. Cela faisait un mois qu'il était au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane. La mission française de lutte contre le terrorisme au Sahel mobilise actuellement 3 500 soldats. Depuis le début du conflit au Mali en 2013, la France a perdu 18 militaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre au Mali

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.