Mali : les forces loyales à l'ex-président repoussées par les ex-putschistes

L'offensive des soldats restés fidèles à Amadou Toumani Touré a été repoussée par l'ancienne junte et a fait au moins 14 morts lundi 30 avril à Bamako, la capitale malienne.

Gervais Nitcheu - AITV France Télévisions

Lundi 30 avril en fin d'après-midi et jusqu'au milieu de la nuit, les forces restées loyales à l'ex-président malien Amadou Toumani Touré, renversé le 22 mars, ont mené des attaques contre le camp des ex-putschistes à Kati (15 km de Bamako), à l'aéroport et à l'ORTM, la télévision nationale occupée par les partisans du capitaine Sanogo. Les combats ont fait au moins 14 morts et 40 blessés dans les deux camps, selon une source hospitalière à Bamako, la capitale malienne.

 

 

Les soldats loyaux au Captaine Amadou Haya Sanogo à 500m from de la radio nationale malienne ORTM, à Bamako 1er mai 2012
Les soldats loyaux au Captaine Amadou Haya Sanogo à 500m from de la radio nationale malienne ORTM, à Bamako 1er mai 2012 (HABIBOU KOUYATE / AFP)