Madagascar : une famine causée par le réchauffement climatique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Madagascar : une famine causée par le réchauffement climatique
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Burgot, C.Ricco - France 2
France Télévisions

Selon l'ONU, Madagascar est le premier pays confronté à une famine liée au réchauffement climatique. Le patron du programme alimentaire mondial, David Beasley, s'est rendu sur place : il raconte avoir vu des scènes dignes d'un "film d'horreur". La sécheresse est venue à bout des récoltes, et certains habitants en viennent à manger des lanières de cuir. 

Une photographie prise à Madagascar montre des enfants autour d'une marmite avec à l'intérieur des lanières de cuir en guise de repas. Ces peaux tannées n'ont pourtant aucune valeur nutritive et sont indigestes, mais remplissent l'estomac. La sécheresse empêche les récoltes de pousser, et la famine frappe les populations depuis plusieurs années. Une vidéo prise dans le Sud du pays montre une femme faisant bouillir de la peau de zébu avec du sel

Un million de Malgaches ne mangent pas à leur faim

Selon l'ONU, il s'agit du premier pays au monde à souffrir d'une famine causée par le réchauffement climatique, et plus d'un million de Malgaches ne mangent pas à leur faim. L'extrême Sud de Madagascar est complètement desséché, poussant les habitants à se déplacer. "Depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, les pluies sont très très faibles voire absentes, ils sont obligés de plus en plus de partir", raconte Gail Borgia, correspondante à Madagascar et auteure de la photographie choc. Ces réfugiés climatiques sont donc dans une situation de précarité, tout comme les populations restées au village, contraintes de se nourrir de criquets ou de feuilles de cactus depuis huit mois. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Madagascar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.