Cet article date de plus de sept ans.

La France se dit prête à entraîner 20 000 soldats africains par an

François Hollande a fait cette annonce à l'occasion du sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats centrafricains patrouillent dans les rues de la capitale, Bangui, jeudi 5 décembre 2013. (SIA KAMBOU / AFP)

La France est prête à entraîner 20 000 soldats africains par an, a annoncé vendredi 6 décembre François Hollande, à l'occasion du sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique organisé à Paris. Cette annonce intervient au lendemain du début de l'opération Sangaris en Centrafrique, qui prévoit le renforcement de la présence militaire française dans ce pays, et pour laquelle 1 200 soldats français ont été appelés.

Si le continent se dote d'une force de réaction rapide,"la France est disposée à apporter tout son concours" en fournissant "des cadres militaires" et en participant "à des actions de formation", a détaillé le président. Le chef de l'Etat a également estimé que l'Afrique doit "assurer par elle-même sa sécurité" pour "maîtriser son destin".

FRANCE TELEVISIONS

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.