Cet article date de plus de huit ans.

Hospitalisé, Nelson Mandela "va bien"

A 93 ans, l'ancien président sud-africain est soigné pour des douleurs abdominales, mais les nouvelles de la présidence sont rassurantes. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, à Johannesburg, le 22 avril 2009.  (ALEXANDER JOE / AFP)

Il "est de bonne humeur", il "va bien". Le porte-parole de la présidence sud-africaine, Mac Maharaj, s'est voulu rassurant sur l'état de santé de l'ancien président Nelson Mandela, hospitalisé samedi 25 février. Il est en ce moment soigné pour une "douleur abdominale de longue date", a indiqué le gouvernement sud-africain.

Nelson Mandela "va bien et est pleinement conscient", a rassuré le président Jacob Zuma dans un communiqué. "Nous sommes heureux qu'il ne soit pas en danger et remercions les médecins pour leur dur travail et leur professionnalisme. Il reçoit de bons soins médicaux et devrait sortir de l'hôpital demain [dimanche] ou lundi".

Un simple contrôle, "pas d'opération"

Agé de 93 ans, Nelson Mandela a besoin d'un traitement médical spécial. Le premier président de l'après-apartheid "se plaint depuis longtemps de douleurs au ventre et les médecins ont estimé qu'il avait besoin d'une attention médicale spécialisée", selon la présidence.

"Ce n'était pas une admission en urgence, c'était prévu. (...) Il ne faut pas s'inquiéter", a déclaré Keith Khoza, porte-parole du parti au pouvoir ANC. "C'est un contrôle médical, il n'y a pas d'opération", a-t-il ajouté, démentant des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux.

Hospitalisé l'an dernier pour une infection respiratoire aiguë

L'an dernier, le prix Nobel de la paix 1993, président de 1994 à 1999, avait été hospitalisé pour une infection respiratoire aiguë. "Nous lui souhaitons une récupération rapide et nous l'assurons de l'amour et des vœux de tous les Sud-Africains et des gens à travers le monde", dit le communiqué de la présidence. 

Nelson Mandela n'est plus apparu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football, organisée par l'Afrique du Sud, en juillet 2010. Séjournant d'habitude dans son village de la province d'Eastern Cape, il avait regagné son domicile de Johannesburg le mois dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.