Cet article date de plus de sept ans.

L'ambassadrice de France au Cameroun demande aux Français de quitter le nord du pays

Christine Robichon s'est rendue samedi à Maroua, dans le nord du pays, pour demander aux Français y résidant de quitter la région.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christine Robichon, actuelle ambassadrice de France au Cameroun, le 30 juin 2009, à Marseille (Bouches-du-Rhône).  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

L'ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon, s'est rendue samedi 16 novembre à Maroua, dans le nord du pays, pour demander aux Français y résidant de quitter la région, deux jours après l'enlèvement d'un prêtre français. "Elle est venue avec un seul message : celui de nous demander de quitter la région parce que celle-ci est devenue extrêmement dangereuse", a affirmé sous couvert d'anonymat un Français à l'issue de la rencontre. "La situation est catastrophique avec l'enlèvement du prêtre". 

Vendredi, le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram a affirmé détenir le prêtre, qui a "sûrement été emmené vers le Nigeria", selon le président français François Hollande. Une quinzaine de Français établis dans la région de l'Extrême-nord étaient présents à la réunion avec l'ambassadrice. Après les avoir rencontrés, Christine Robichon n'a pas souhaité faire de commentaire à la presse.

Sur son site internet, le ministère des Affaires étrangères français délivre les même conseils depuis vendredi : "Suite aux récents enlèvements dans la région extrême-nord, il est demandé à tous les Français encore présents dans la zone de la quitter dans les meilleurs délais. Tout déplacement dans la zone est formellement déconseillé, la sécurité des Français n'étant plus assurée".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.