Cet article date de plus de neuf ans.

Kenya : attentats contre deux autocars à Nairobi

Nairobi est la cible d'attaques pour le deuxième jour consécutif.

Article rédigé par franceinfo avec Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Capture d'écran de la chaîne kényane KTN. (KTN)

Regain de violence au Kenya. Des engins explosifs ont été lancés, dimanche 4 mai, sur deux cars qui circulaient à Nairobi, la capitale du pays. La police a établi un bilan d'au moins 27 blessés, dont six gravement.

Les autobus ont été touchés sur Thika Road, important axe routier proche du centre de la capitale kenyane. Des images télévisées montrent un large trou sur le côté d'un autobus rouge, et un autre bus de couleur verte au toit et au côté éventrés par les explosifs.

Nairobi est, pour le deuxième jour consécutif, la cible d'attaques. Samedi soir, quatre personnes ont été tuées et une vingtaine blessées dans un attentat à la grenade dans une gare routière de Mombasa, le grand port du pays. Un autre attentat à l'explosif a visé un hôtel de luxe de la ville, le Reef Hotel, mais n'a fait que des dégâts matériels.

Le Kenya, notamment sa capitale, a été visé ces derniers mois par des attentats imputés aux islamistes somaliens d'Al Chabaab. Cette organisation a notamment pris d'assaut un centre commercial en septembre à Nairobi, faisant 67 morts. Le Kenya a envoyé en 2011 des troupes combattre les insurgés islamistes en Somalie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.