Cet article date de plus de huit ans.

Hospitalisé samedi, Nelson Mandela est rentré chez lui

L'ancien président sud-africain "se repose en famille", a précisé la présidence dans un communiqué. Il est en bonne santé. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nelson Mandela, le 25 août 2010, à Johannesburg (Afrique du Sud). (DEBBIE YAZBEK / MANDELA FOUNDATION)

Nelson Mandela a quitté l'hôpital dimanche 26 février. Hospitalisé la veille pour des douleurs abdominales, l'ancien président sud-africains, âgé de 93 ans, a subi des examens approfondis, mais rien de grave n'a été décelé. Il a pu rentrer chez lui, dans le quartier de Houghton à Johannesbourg.

 "Il se repose en famille", a précisé la présidence dans un communiqué.  Nelson Mandela a déjoué les médias qui l'attendaient en masse devant sa résidence, et serait rentré dans une estafette anonyme. L'ancien chef de l'Etat a subi une coelioscopie, une procédure qui permet de voir directement l'état de la cavité abdominale au moyen d'une petite caméra introduite par une incision pratiquée sur la paroi abdominale. "Les médecins nous ont assuré qu'il n'y a rien à craindre et que Madiba est en bonne santé", a insisté le président Jacob Zuma.

 

Les autorités sud-africaines ont largement communiqué sur la condition de Nelson Mandela via les réseaux sociaux, notamment pour essayer de mettre un terme aux rumeurs sur sa santé. La présidence a utilisé Facebook et Twitter pour annoncer que "Madiba", comme l'appellent affectueusement de nombreux Sud-Africains, avait été admis à l'hôpital samedi, puis pour les rassurer. Lors de sa précédente hospitalisation, en janvier 2011, les services de Jacob Zuma avaient été vertement critiqués pour ne pas avoir donné de précisions, leur silence ayant entraîné un mouvement de panique sur les réseaux, vecteurs de rumeurs.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.