Ghana, la forêt menacée

La forêt Atewa est le théâtre d'une biodiversité précieuse. Précieuse, et menacée : plusieurs entreprises chinoises veulent y extraire massivement un minerai, la bauxite.

FRANCE24
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On y trouve des espèces menacées de primates, ou encore des papillons rares, qui y ont élu domicile.

La fôret d'Atewa au Ghana, est source d'une biodiversité exceptionelle. Exceptionnelle... et  menacée par des projets chinois d'extraction de la bauxite, un minerai qui permet la fabrication de l'aluminium.

Parmi les inquiets, Daryl E. Bosu, directeur national adjoint de l'ONG A Rocha Ghana :

"Nous allons avoir d'énormes problèmes. Avec la bauxite, on enlève la totalité du sol, et donc la forêt.

L'exploitation de la bauxite risque de polluer les trois rivières de la forêt, et cette pollution pourrait se propager jusqu'à Accra, la capitale, à une centaine de kilomètres de la.

Il y a donc les détracteurs, qui pensent à l'environnement. Il y a aussi ceux qui applaudissent, comme Bafour Kyere Koranteng, le chef du village d'Asikam. Pour lui, l'arrivée des entreprises chinoises est une bonne nouvelle économique.

"Nous voulons que l'exploitation de la bauxite commence. Pour que les jeunes puissent avoir un emploi.

L'opposition demande la création d'un parc national pour protéger les animaux et la nature, et le développement du tourisme, plutôt que l'exploitation minière.