Gabon : Ali Bongo est réélu président

L'opposition conteste les résultats des élections présidentielles après la victoire d'Ali Bongo, dont la famille est au pouvoir au Gabon depuis 48 ans.

France 2

Devant la Commission électorale ce soir, mercredi 31 août, des heurts ont éclaté entre forces de l'ordre et manifestants. La police tente vainement de disperser la foule. Une foule qui refuse de croire qu'Ali Bongo le président du pays depuis sept ans a été réélu. Déjà, un homme est à terre touché, sans doute, par une grenade.

"On en a marre de Bongo"

"Bongo a gagné sur deux provinces. Deux provinces sur neuf. Il ne peut pas être président. On en a marre d'Ali Bongo, on en veut plus", clame un homme. Les manifestants accusent Ali Bongo d'avoir bourré les urnes. Il aurait gagné par 5 000 voix d'avance sur son adversaire Jean Ping, 73 ans. Ali Bongo, lui, n'a pour l'instant pas commenté sa victoire. L'AFP annonce l'Assemblée nationale a été incendiée, ce soir, par des manifestants. Le Gabon s'apprête à vivre des heures difficiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président gabonais Ali Bongo devant ses partisans, le 28 août 2016 à Libreville.
Le président gabonais Ali Bongo devant ses partisans, le 28 août 2016 à Libreville. (STEVE JORDAN / AFP)