VIDEO. À Madagascar, la moitié des enfants de moins 5 ans souffrent de malnutrition chronique

La sécheresse qui ravage le sud de Madagascar depuis plusieurs mois représente un réel danger pour ses habitants. 1,2 million de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire, dont de nombreux enfants.

BRUT

Depuis plusieurs mois, le sud de l’île de Madagascar est frappé par une violente sécheresse qui assèche les cours d’eau, assoiffe la faune et la flore, et donc, affame les habitants, qui n’auront - à terme - plus de récoltes. Plus d’un million d’insulaires sont désormais en proie à l’insécurité alimentaire. Parmi eux, de nombreux enfants, dont la moitié des plus petits souffrent déjà de malnutrition alimentaire. Un réel danger qu’il est aujourd'hui impératif de prendre en compte, alerte Déborah Nguyen, Porte-parole du Programme Alimentaire Mondial à Madagascar : “C’est tout l’avenir du pays qui est mis à mal puisque si les enfants qui souffrent de malnutrition ne sont pas traités immédiatement, ça veut dire que pour l’avenir, ça va être très difficile puisque ça a un impact sur leurs capacités physiques et intellectuelles.“

Des habitants désespérés

La Porte-parole se désole d’assister à un réel désespoir de la part de certains Malgaches qui sont aujourd'hui contraints de modifier leurs habitudes alimentaires. Certains affamés se nourrissent par exemple de fruits de cactus rouges, néfastes pour leur santé, et qui contribuent, par un cercle vicieux, à la malnutrition du pays. Elle poursuit : “Dans les cas les plus extrêmes, on nous a raconté des femmes qui vendaient aussi leur ustensile de cuisine.“ Preuve d’une situation désespérée, puisqu’elles “n’espèrent même plus pouvoir trouver à manger quelque part, et donc elles vendent tout ce qu’elles ont, tous leurs biens.“

(BRUT)