Éthiopie : quand la Chine entre en gare

En Éthiopie, la Chine a massivement investi dans le chemin de fer. Pourquoi ?

FRANCE 2

Flambant neuf, le nouveau train traverse l’Éthiopie. Il relie la capitale Addis-Abeba et Djibouti et a été construit par les Chinois. Difficile de passer à côté, car pendant cinq ans, le service est assuré par des conducteurs et des contrôleurs chinois. Avec une nouvelle locomotive et des wagons confortables, les Éthiopiens ont toutes les raisons de se réjouir. Avec quelques nuances, les employés semblent eux aussi y trouver leur compte.

Quel est l'intérêt de Pékin ? 

Si les Éthiopiens avaient tant besoin de ce train, c’est avant tout pour accéder au port de Djibouti. Ses installations sont absolument vitales pour leur économie, car l’Éthiopie est un pays enclavé, sans accès à la mer. Djibouti est pour eux le seul moyen d’importer ou d’exporter des marchandises. Le pays a donc fait construire cinq gares de fret, le long de la nouvelle voie ferrée. Il fallait auparavant 60 camions pour transporter autant de marchandises que ce nouveau train. Un investissement de plus de 3,5 milliards de dollars, presque entièrement financé par la Chine. Quel est l’intérêt de Pékin ? Notamment une main-d’œuvre très bon marché dans les usines d’entreprises chinoises qui s’implantent largement en Éthiopie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Train en Ethiopie
Train en Ethiopie (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)