VIDEO. La place Tahrir en liesse après la destitution du président Morsi

La déclaration télévisée du chef d'état-major, Abdel Fattah Al-Sissi, a entraîné une spectaculaire scène de joie sur l'emblématique place du Caire, mercredi 3 juillet

EVN

La déclaration télévisée du chef d'état-major égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, a déclenché la liesse des opposants au président Mohamed Morsi, mercredi 3 juillet. L'armée a annoncé la suspension de constitution, mettant fin au mandat de ce dernier. Au passage, le président de la cour constitutionnelle devient le chef de l'Etat par intérim.

Des milliers de manifestants anti-Morsi, rassemblés sur la place Tahrir, ont accueilli la nouvelle dans la joie. "[Mohamed Morsi] a répété au moins 1 000 fois le mot 'légitimité' comme si nous n'existions pas. Sa légitimité, il la tient du peuple qui aujourd'hui manifeste partout contre lui", a dit Rouaya, 19 ans, une manifestante voilée, interrogée par l'AFP.

Ailleurs au Caire, des milliers de pro-Morsi étaient toujours massés sur la place Rabaa al-Adaouiya, dans le faubourg de Nasr City. "Morsi a été trahi, c'est un coup d'Etat contre un président élu", a lancé l'un d'eux, également interrogé par l'AFP. Toute la journée, des foules d'opposants et de sympathisants se sont massés dans les grandes villes du pays.

Des milliers de manifestants ont salué la destitution du président Mohamed Morsi, sur la place Tahrir du Caire (Egypte), mercredi 3 juillet.
Des milliers de manifestants ont salué la destitution du président Mohamed Morsi, sur la place Tahrir du Caire (Egypte), mercredi 3 juillet. (STEVE CRISP / REUTERS)