Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Retour sur les affrontements meurtriers au Caire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Cinquante et une personnes sont mortes lors d'un rassemblement pro-Morsi, lundi. Que s'est-il passé devant le siège de la Garde républicaine ? Récit de Frédérique Maillard, de France 3.

Ce sont les violences les plus meurtrières depuis la destitution du président égyptien Mohamed Morsi. Plus de 50 partisans du président déchu et un officier ont trouvé la mort, lundi 8 juillet, lors de tirs des forces de l'ordre au Caire, en Egypte.

Que s'est-il vraiment passé devant le siège de la Garde républicaine où est retenu Mohamed Morsi ? Qui a tiré en premier ? Les versions divergent sur le déroulé des événements. Selon l'armée, des manifestants auraient visé les soldats ; les grilles de la caserne auraient été attaquées par "un groupe terroriste". Les Frères musulmans, qui appellent au soulèvement, assurent, eux, que les militaires ont visé des manifestants à la fin de la prière du matin, "se déshonorant en pointant leur arme contre des Egyptiens".

Les tirs à la chevrotine et à l'arme automatique ont fait plus de 400 blessés. Les hôpitaux sont débordés. Selon un médecin, "il s'agit de tirs pour tuer : on a visé leur poitrine, leur tête, leur ventre." "Les Egyptiens tuent leurs propres frères", scandaient lundi soir les partisans de Mohamed Morsi. Les condoléances de l'armée n'ont pas apaisé leur colère.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.