En Egypte, un robot au chevet des malades du Covid

Il s’agit d’un test dans un hôpital privé pour évaluer l’efficacité de cet infirmier virtuel

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un patient volontaires examiné par le robot Cira-3, conçu par un ingénieur égyptien, à l'hôpital privé de la ville de Tanta, au nord du Caire. (MOHAMED ABD EL GHANY / Reuters)

Alors que l'Égypte est confrontée à une deuxième vague de coronavirus, un ingénieur égyptien, Mahmoud el-Komy, teste dans un hôpital le robot télécommandé qu’il a conçu, il y a plusieurs mois, pour venir en aide au personnel soignant. A ce stade, Cira s’occupe de petites tâches simples, mais il a un grand potentiel.

Un robot multitâche

Le petit robot égyptien, bourré de capteurs a fait ses premières preuves à hôpital privé de Tanta, au nord du Caire. Cira-3 (troisième version) est multitâche et ne craint pas la contamination. Il s’approche sans craintes des patients et de leur famille, prend la température, alerte en cas d’exposition au virus et peut même désinfecter une pièce. Sa présence passe bien auprès du personnel soignant et les patients ne semblent pas le craindre.

Il y a eu une réaction positive du côté des patients. Ils ont vu le robot et n'ont pas eu peur. Ils ont même confiance en lui

Mahmoud el-Komy, ingénieur égyptien et concepteur du robot

à l'agence Reuters

L'ingénieur égyptien Mahmoud el-Komy, 26 ans, concepteur du robot Cira-3, testé dans un hôpital de Tanta, au nord du Caire. (MOHAMED ABD EL GHANY / X02738)

Un robot rassurant

Mahmoud el-Komy, ingénieur mécatronique (spécialité qui allie la mécanique, l'électronique et l'infomatique) de 26 ans a tout fait pour réussir son robot. Techniquement, Cira est performant grâce à ses capteurs, son pilotage à distance et son agilité. Il peut ainsi collecter des données médicales, afficher les résultats des examens sur l’écran fixé sur son torse et déplier ses bras pour bloquer le passage dans une zone sensible.

Sur la forme en revanche, on est loin de "Sispeo" ou "I robot" tout droit sortis d’un film de sciences fictions et c’est là, sans doute, son atout principal. Cira est efficace sans être impressionnant. C'est un robot rassurant et il a surtout le mérite d’être accessible. Il est fabriqué en Egypte, avec une structure imprimée en 3D.

L'arrivée de Cira sur le marché, est un petit pas pour la robotique, mais un pas important pour la technologie en Égypte qui pourrait développer ce domaine et exporter ses machines performantes à petits prix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.