Cet article date de plus de huit ans.

Egypte : sept morts et plus de 200 blessés dans des heurts entre pro et anti-Morsi

Ce sont les premiers affrontements depuis une semaine au Caire. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Manifestants et forces de l'ordre s'affrontent au Caire (Egypte), dans la nuit du 14 au 15 juillet 2013. (ANADOLU AGENCY / AFP)

Heurts meurtriers en Egypte. Des affrontements entre pro et anti-Mohamed Morsi, le président déchu, survenus au Caire dans la nuit de lundi 15 à mardi 16 juillet ont fait sept morts et 261 blessés, a annoncé le responsable des services d'urgence. Selon leurs informations, deux personnes ont été tuées près d'un pont dans le centre de la capitale égyptienne et cinq autres dans le quartier de Gizeh.

APTN

Ces heurts violents, les premiers depuis une semaine dans la capitale égyptienne, se sont produits alors que le secrétaire d'Etat adjoint américain William Burns est accueilli sans enthousiasme dans le pays. Dans la soirée, les forces de l'ordre ont tiré des grenades lacrymogènes dans le centre du Caire, pour mettre fin à des accrochages entre pro-Morsi, automobilistes et passants du quartier de la rue Ramsès, mécontents de voir les manifestants bloquer l'une des principales artères de la ville.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.