Cet article date de plus de cinq ans.

Crash dans le Sinaï : la piste d'une bombe à bord "hautement probable", selon un responsable américain

Les services de renseignements américains ne sont toutefois pas encore parvenus à une conclusion formelle. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les débris de l'Airbus A321 de la companie russe Metrojet dans le désert du Sinaï, en Egypte, le 1er novembre 2015.  (MOHAMED ABD EL GHANY / REUTERS)

L'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet aurait bien explosé en vol. Il est "hautement probable" qu'une bombe soit à l'origine du crash, a indiqué mercredi 4 novembre un responsable américain, cité par la chaîne d'informations CNN. L'appareil de Metrojet s'est écrasé dans le désert du Sinaï, en Egypte, avec 224 personnes à son bord, en grande majorité de nationalité russe.

"L'impression qui prévaut, c'est qu'un engin explosif a été introduit dans une valise ou quelque part dans l'avion", indique la chaîne, citant sa source. Commettre ce genre d'attentat est "quelque chose que le groupe Etat islamique cherche à faire", a également souligné ce responsable américain, resté anonyme. Les services de renseignements américains ne sont toutefois pas encore parvenus à une conclusion formelle, précise CNN. 

Le crash a de nouveau été revendiqué mercredi par la province du Sinaï, émanation égyptienne de l'Etat islamique, mais Le Caire continue de contester ces affirmations.

"Un avion ne peut pas se disloquer en plein ciel sans raison"

Selon une source égyptienne citée par l'agence de presse Reuters, il est trop tôt pour dire si l'explosion est liée à une bombe, au carburant ou à un problème de moteur. "On pense que c'était une explosion, mais quel type, ce n'est pas clair. On est en train d'examiner le sable sur le site du crash pour tenter de déterminer si c'était une bombe", précise cette source.

Selon une source proche de l'aviation civile russe, l'enquête se concentre sur deux pistes, dont celle d'un objet placé dans l'avion. "Il y a deux pistes à l'étude: quelque chose qui a été placé à l'intérieur (de l'avion) et la défaillance technique. Mais un avion ne peut pas se disloquer en plein ciel sans raison. Il est peu probable qu'il s'agisse d'un missile puisque rien ne l'atteste", souligne cette source.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crash dans le Sinaï

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.