Conflit israélo-palestinien : le manque d’influence de la communauté internationale

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Conflit israélo-palestinien : le manque d’influence de la communauté internationale
FRANCEINFO
Article rédigé par
M.Burgot, M.de Chalvron, A.Zouïouèche, J-C.Lambard - franceinfo
France Télévisions

La communauté internationale est impuissante face au conflit qui oppose Israël et la Palestine. L’Égypte essaie de jouer le médiateur entre les deux pays.

Depuis plusieurs jours, les affrontements sont de plus en plus intenses entre Israël et la Palestine. Des bombardements ont fait de nombreux morts. Face à cette situation, les membres des Nations Unies se sont réunis lundi 17 mai. Alliés historiques d’Israël, les États-Unis ont refusé pour la troisième fois l’adoption d’une résolution demandant l’arrêt des violences, mais appellent au calme. "Je pense qu’Israël en tant que démocratie a un devoir particulier : celui de faire tout ce qui est possible pour éviter de faire des victimes civiles, même si ce pays défend son peuple", déclare Anthony Blinken, secrétaire d’État américain.

L’Égypte, nouveau médiateur entre les deux pays ?

Outre les États-Unis, un autre pays pourrait tenter d’apaiser les tensions entre Israël et la Palestine : il s’agit de l’Égypte. Elle a l’avantage de discuter avec les deux pays opposés. Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi était reçu par son homologue français Emmanuel Macron lundi 17 mai pour évoquer la médiation qui pourrait entraîner un cessez-le-feu. Cette initiative est soutenue par la France, la Jordanie et l’Allemagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.