Canal de Suez : les derniers "navires en attente" sont maintenant passés

L'embouteillage XXL provoqué par l'échouement d'un porte-conteneurs géant a pris fin samedi, selon l'autorité du canal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le porte-conteneurs "Ever Given", le 28 mars 2021, sur le canal de Suez (Egypte). (SUEZ CANAL PRESS SERVICE / AFP)

La voie est libre. L'Autorité du canal de Suez (ACS) a annoncé, samedi 3 avril, que "tous les navires en attente" avaient enfin pu traverser le chenal. Soixante-et-un bateaux étaient toujours bloqués après l'échouement du porte-conteneurs panaméen Ever Given il y a presque deux semaines.

L'Ever Given, un porte-conteneurs de plus de 220 000 tonnes et de 400 mètres de long, s'est coincé dans le sud du canal, à quelques kilomètres de la ville de Suez, le 23 mars, et a bloqué cette voie stratégique qui voit passer environ 10% du commerce maritime international, selon des experts. Au total, 422 navires, chargés de marchandises, de pétrole ou encore de bétail, se sont retrouvés pris au piège.

Le trafic sur le canal avait repris lundi 29 mars dans la soirée après que l'Ever Given a été renfloué avec l'aide d'experts internationaux. La valeur totale des biens bloqués ou devant emprunter une autre route a différé selon les estimations, oscillant entre 3 et plus de 9 milliards de dollars. Selon l'ACS, l'Egypte a perdu entre 12 et 15 millions de dollars par jour de fermeture du canal, emprunté par près de 19 000 navires en 2020.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.