Le bal de l'opéra de Dresde renonce à honorer le président égyptien Sissi

L'Ordre de Saint-Georges y distingue, chaque année, des personnalités du monde politique, culturel, sportif ou encore des affaires. 

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Bundestag, le 18 novembre 2019 à Berlin.
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Bundestag, le 18 novembre 2019 à Berlin. (ODD ANDERSEN / AFP)

L'association du bal de l'opéra de Dresde en Allemagne, le Semperopernball, a renoncé à décerner un prix honorifique au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi face à la polémique que la décision a déclenchée, a indiqué l'agence de presse DPA. Le directeur du bal de l'opéra de Dresde Hans-Joachim Frey a décidé de lui retirer l'Ordre de Saint-Georges, distinction décernée chaque année à des personnalités du monde politique, culturel, sportif ou encore des affaires, a précisé son porte-parole Holger Zastrow à DPA. 

L'Ordre est délivré par l'association à l'occasion du bal annuel. Le président égyptien avait été choisi dans la catégorie responsable politique. Dans le passé, des personnalités aussi diverses que Vladimir Poutine ou le prince Albert II de Monaco l'ont reçu.

"Artisan de la paix" 

De nombreuses personnalités allemandes du spectacle (lien en allemand) s'étaient émues du choix de M. Sissi, qui dirige l'Egypte d'une main de fer, plusieurs d'entre elles ayant décidé de ne pas participer au bal. La décision avait aussi provoqué des protestions en Egypte.

Hans-Joachim Frey avait présenté Abdel Fatah al-Sissi comme "un espoir et un encouragement pour tout un continent", "un constructeur de ponts et un artisan de la paix", avant de s'en distancer face aux critiques. 

Le porte-parole n'a pas précisé comment le prix serait retiré. Hans-Joachim Frey s'était rendu au Caire pour le remettre personnellement au président égyptien, ce dernier n'ayant pas prévu de se rendre au bal le 7 février.