Cet article date de plus de trois ans.

LA PHOTO. Bernard Dadié, le père de la littérature ivoirienne, fête ses 102 ans

Bernard Binlin Dadié est le seul écrivain africain à avoir passé le cap du centenaire. Une «performance» qui lui vaut d'être aujourd'hui plus célébré encore qu'auparavant. Son nom à été donné à une rue d'Abidjan et, en 2016, l'Unesco lui a décerné le premier prix Jaime Torres en saluant en lui «un pionnier et géant de la littérature africaine». La colonisation et ses effets traversent ses écrits.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.