LA PHOTO. Bernard Dadié, le père de la littérature ivoirienne, fête ses 102 ans

Bernard Binlin Dadié est le seul écrivain africain à avoir passé le cap du centenaire. Une «performance» qui lui vaut d'être aujourd'hui plus célébré encore qu'auparavant. Son nom à été donné à une rue d'Abidjan et, en 2016, l'Unesco lui a décerné le premier prix Jaime Torres en saluant en lui «un pionnier et géant de la littérature africaine». La colonisation et ses effets traversent ses écrits.