Cet article date de plus de quatre ans.

"Frapper le fer. L’art des forgerons africains", 230 œuvres exposées au musée du Quai Branly à Paris

Article rédigé par Michel Lachkar
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min

Le travail du fer, art millénaire et magique, confère puissance et prestige. L'exposition "frapper le fer, l'art des forgerons africains" nous invite jusqu'au 29 mars 2020 à découvrir le rôle central du forgeron dans l'histoire et la culture africaines. 

Houes, charrues, lances, outils, bijoux, instruments de musique, fétiches... Le musée du Quai Branly-Jacques Chirac propose jusqu’au 29 mars 2020 un panorama inédit du savoir-faire des forgerons africains. Deux-cent trente œuvres qui témoignent de leur inventivité et virtuosité.

Le fer aide à chasser et à pêcher, à armer les guerriers, à favoriser les récoltes, à organiser les rites de passages, à faire de la musique, mais aussi à gérer les conflits, identifier les chefs… Depuis 2 500 ans, il est au cœur de toutes les activités des sociétés de l’Afrique subsaharienne.

Les gisements de fer et le travail du métal ont donné un avantage économique et politique à ceux qui le contrôlaient et sont à l’origine de plusieurs royaumes africains. Qui pratique la métallurgie, maîtrise l’art de la guerre, la chasse, la fertilité agricole, la médecine, la musique et bien d’autres choses.

Craints ou vénérés, les forgerons ont joué un rôle central dans les civilisations africaines. A celui qui possède le savoir du fer, vont le prestige, la richesse, mais également le pouvoir politique. 

XXXX (AMERICAN MUSEUM OF NATURAL HISTORY / COURTESY BARBIER-MUELLER MUSEUM, GENEVA - STUDIO FERRAZZINI-BOUCHET PHOTOGRAPHIES)
XXXX (FOWLER MUSEUM AT UCLA. PHOTOGRAPHE DON COLE)
XXXX (FOWLER MUSEUM AT UCLA. PHOTOGRAPHE DON COLE / COURTESY THE CLEVELAND MUSEUM OF ART)
XXXX (COURTESY DE JOEL ET ZACHARY COONER)
XXX (COURTESY RICHARD H. SCHELLER, PHOTOGRAPHIE ROBERT A. KATO / COURTESY THE METROPOLITAN MUSEUM OF ART, NEW YORK)
XXXX (MUSEE DU QUAI BRANLY - JACQUES CHIRAC, PHOTO THIERRY OLLIVIER, MICHEL URTADO)
XXXX (MUSEE DU QUAI BRANLY - JACQUES CHIRAC, PHOTO PATRICK GRIES / COURTESY PRIVATE COLLECTION, PHOTOGRAPHIE PAR NATHALIE ET ALAIN SPELTDOORN)
XXXXX (MUSEE DU QUAI BRANLY - JACQUES CHIRAC, PHOTO CLAUDE GERMAIN)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.