Côte d'Ivoire : 16 morts dont un Français après un attentat

La Côte d'Ivoire a été la cible dimanche 13 mars d'un attentat. Une attaque d'un commando armé revendiquée par Aqmi, l'organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique.

FRANCE 3

La Côte d'Ivoire, cible des djihadistes. Dimanche, un commando terroriste a ouvert le feu dans le sud du pays, à Grand-Bassam, une station balnéaire située à 40 km de la capitale, Abidjan. Les assaillants sont arrivés par la plage où ils ont abattu plusieurs personnes avant de donner l'assaut dans trois hôtels en bord de mer. Les terroristes étaient décidés à faire le maximum de victimes. 

14 civils tués dont un Français

"Il est arrivé près de mon jeune frère qui était en communication, lui a tiré une balle dans la tête et a crié Allah Akbar", explique un témoin, frère d'une victime de l'attaque. Le bilan est particulièrement lourd, 14 civils tués, dont un Français ainsi que deux membres des forces spéciales ivoiriennes. Les six terroristes ont été abattus. Après Bamako en novembre 2015 et Ouagadougou en janvier 2016, c'est à nouveau l'Afrique qui est prise pour cible. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat ivoirien réconforte un enfant après l\'attaque contre trois hôtels dans la station balnéaire de Grand-Bassam (Côte d\'Ivoire), le 13 mars 2016.
Un soldat ivoirien réconforte un enfant après l'attaque contre trois hôtels dans la station balnéaire de Grand-Bassam (Côte d'Ivoire), le 13 mars 2016. (JOE PENNEY / REUTERS)