Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Castres se recueille après la mort de deux soldats en Centrafrique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
DOROTHEE OLLIERIC, MURIEL LASSAGA et OLIVIER COMBE - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les deux hommes faisaient partie du 8e RPIMA basé dans la sous-préfecture du Tarn. Les drapeaux sont en berne et les habitants sont très touchés.

Les militaires du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMA) de Castres (Tarn) sont en deuil après la mort de deux soldats de leur régiment dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 décembre en Centrafrique. L'émotion est forte dans cette unité déjà très éprouvée en Afghanistan. Les drapeaux sont en berne et la population de la ville est très affectée par la mort de ces soldats.

Les militaires de la base n'ont pas voulu commenter la mort des leurs. Seuls quelques habitants ont voulu leur rendre hommage. D'anciens soldats du régiment habitant encore à Castres parlent du métier de combattant et des risques rencontrés sur le terrain : "Ils font face et combattent, ils meurent, c'est le risque du métier", dit l'un deux rencontré dans un café de la ville. Un recueil de condoléances a été mis à la disposition des habitants par la municipalité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.