Un doodle de Google en hommage à Cesaria Evora

Le logo du moteur de recherche américain est dédié aujourd’hui à la chanteuse capverdienne de renommée internationale.

Le doodle dédié à la chanteuse capverdienne Césaria Evora
Le doodle dédié à la chanteuse capverdienne Césaria Evora (Google)

Pour saluer la mémoire de la chanteuse capverdienne née un 27 août 1941, Google lui consacre un doodle sur sa page d’accueil. Cesaria Evora, disparue en 2011, aurait eu 78 ans.

A cette occasion, le géant américain, qui cumule plus de 3,3 milliards de requêtes chaque jour, publie une biographie de l’artiste africaine née à Mindelo en 1941, dans une ville portuaire du Cap-Vert. La reine de la Morna, qui a rendu populaire la musique capverdienne, se retrouve, près de huit ans après sa disparition, sur le devant de la scène numérique et au top de la tendance des recherches Google avec plus de 500.000 requêtes.

D’où vient l’idée des doodles ?


Vous ne le saviez peut-être pas mais le concept est né en 1998, "avant même que la société ne soit officiellement fondée", peut-on lire sur la page Google. Celle-ci explique que les fondateurs Larry Page et Sergey Brin avaient un jour retravaillé le logo de l'entreprise en remplaçant le "o" par un bonhomme pour faire savoir aux utilisateurs de Google qu’ils étaient étaient "absents du bureau" et qu'ils se trouvaient à un festival Burning Man dans le désert du Nevada.

Doodle et le 14 juillet


C’est en 2000 que le doodle s’illustre vraiment sur la page d’accueil du moteur américain. Et devinez quoi ? Le tout premier logo célèbre la prise de la Bastille en France. Les utilisateurs adorent et les doodles deviennent de plus en plus fréquents pour marquer des fêtes populaires, des évènements importants ou des anniversaires.

Le doodle de Google consacré à l\'activiste egyptienne des droits des femmes Doria Shafiq le14 décembre 2016
Le doodle de Google consacré à l'activiste egyptienne des droits des femmes Doria Shafiq le14 décembre 2016 (Google)

Doodle, l’Afrique et le monde


Le premier moteur de recherche en ligne célèbre des hommes et des femmes connus ou qui mériteraient de l’être. Google a plusieurs fois mis en avant des personnalités oubliées qui ont marqué leur temps. Comme par exemple l’activiste ghanéenne des droits des femmes Esther Afua Ocloo, l’Egyptienne Doria Shafik, icône féministe des années 1950, ou l’écrivaine kényane Margaret Ogola.

L'équipe d’illustrateurs de Google a déjà créé plus de 4000 doodles pour les pages d'accueil du monde entier et reçoit tous les jours des centaines de propositions de doodles.