Cet article date de plus d'un an.

Militaires morts au Burkina Faso : leurs compagnes témoignent

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Militaires morts au Burkina Faso : leurs compagnes témoignent
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 a recueilli le témoignage des deux compagnes de militaires morts au Burkina Faso en mai dernier. 

Elles marchent d'un même pas vers les Invalides (Paris). Léa et Florence sont unies dans la douleur, celle de la perte de leurs conjoints, Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont. Ces commandos des forces spéciales sont morts en mai dernier en sauvant des otages français au Burkina Faso. C'est la première fois qu'elles retournent là où a eu lieu l'hommage de la nation, dans la cour d'honneur des Invalides. Ces images resteront gravées à jamais dans leur mémoire.

Elles seront présentes aux cérémonies du 11-Novembre

"On se sent mortes, vides, seules", confie Florence Charton, compagne de Cédric de Pierrepont. Les deux femmes ne se connaissaient pas avant la mort de leurs conjoints qui font partie du même groupe. Ensemble, elles évoquent les souvenirs heureux. Léa et Florence seront présentes pour les cérémonies du 11-Novembre et l'inauguration d'une stèle avec les noms d'Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Burkina Faso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.