Burkina Faso : des militaires effectuent un coup d’État

Publié
Burkina Faso : des militaires effectuent un coup d’État
FRANCEINFO
Article rédigé par
H.Huet, M.Kassou - franceinfo
France Télévisions

Lundi 24 janvier, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré a été détenu et les putschistes ont annoncé sa destitution dans un message télévisé.

À 18h25 (heure de Paris) lundi 24 janvier, un flash spécial a lieu à la télévision du Burkina Faso. Les putschistes ont annoncé la destitution du président Roch Marc Christian Kaboré. Ce dernier est détenu et les frontières sont fermées. Dans la matinée, près du palais du chef de l’État, les Burkinabés ont découvert deux véhicules de la garde présidentielle, des impacts de balles et un siège maculé de sang.

Un coup de force militaire condamné par l’ONU

Dès les premières rumeurs évoquant un coup d’État, une foule de jeunes s’est présentée devant la caserne où la mutinerie a démarré. Ils ont montré leur mécontentement face aux violences menées par les djihadistes au nord du pays. Lundi, le calme régnait dans les rues. De leur côté, les putschistes se sont engagés à rétablir l’ordre constitutionnel dans un délai raisonnable. Leur coup de force militaire a été condamné par l’Union européenne et l’ONU.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.