Burkina Faso : série d'attaques meurtrières à Ouagadougou

Le centre de la capitale du Burkina Faso a été la cible d'une série d'attaques terroristes, vendredi 2 mars. L'ambassade de France et l'état-major des armées ont été la cible de ces attaques coordonnées.

Voir la vidéo

La confusion règne, ce vendredi 2 mars à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Le centre-ville est la cible d'attaques terroristes simultanées. Pendant plusieurs heures, des tirs à l'arme lourde et des explosions retentissent.

Il est 10h15 quand un groupe d'assaillants tente de pénétrer dans l'ambassade de France, une voiture est en feu dans la cour intérieure. "Ils étaient en tenue civile, avec des gilets et des sacs à dos contenant des kalachnikovs qui étaient visibles", raconte ce journaliste burkinabé, témoin de la scène.

Très lourd bilan humain

Très vite, les soldats burkinabés se déploient et un hélicoptère français arrive en soutien. Tous les terroristes sont abattus sans qu'aucun ne parvienne à rentrer dans l'ambassade.

Au même moment, à 2 km de la chancellerie française, un autre commando armé attaque l'état-major des armées burkinabé. Les terroristes parviennent à rentrer dans l'enceinte du bâtiment et plusieurs personnes sont tuées. Le bilan est très lourd, au moins 28 morts et plus de 85 blessés. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d'assassinat terroriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnels de sécurité devant l\'Institut français, à Ouagadougou (Burkina Faso) le 2 mars 2018.
Des personnels de sécurité devant l'Institut français, à Ouagadougou (Burkina Faso) le 2 mars 2018. (AHMED OUOBA / AFP)