Cet article date de plus de trois ans.

Burkina Faso : l'ambassade de France visée par une attaque terroriste

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Burkina Faso : l'ambassade de France visée par une attaque terroriste
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En direct du Quai d'Orsay, la journaliste Fanny Stenneler décrypte les déclarations de Jean-Yves Le Drien à la suite de l'attaque de l'ambassade de France à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Le ministre des Affaires étrangères a pris la parole ce vendredi 2 mars, après l'attaque de l'ambassade de France au Burkina Faso. "Le ministre a confirmé que la France était directement ciblée par ces attaques. La France qui est particulièrement exposée dans la région, notamment avec l'opération Barkhane : 4 000 soldats sont présents là bas. Des soldats qui mènent des opérations régulièrement contre les terroristes", explique Fanny Stenneler en direct depuis le Quai d'Orsay, à Paris. 

Quatrième attentat depuis 2016 


"Pas plus tard qu'il y a quinze jours, ils ont mené un raid qui a conduit à l'arrestation d'une vingtaine de djihadistes, à la frontière entre le Mali et l'Algérie", précise-t-elle. Les attaques de ce matin étaient-elles des représailles ? Jean-Yves Le Drian précise qu'"à cette heure, l'attaque n'a pas été revendiquée. Tout nous laisse à penser qu'il s'agit des groupes terroristes, qui ont déjà mené des actions au Burkina, puisque c'est le quatrième attentat que l'on constate malheureusement dans ce pays depuis 2016."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.