VIDEO. Deux rescapés de la prise d'otages d'In Amenas racontent leur fuite

Murielle, une infirmière française, est restée cachée dans sa chambre et Alan Wright, un rescapé britannique, a réussi à s'évader. Il rend hommage au courage de ses collègues algériens.

Stéphanie Perez - France 2

Murielle, une infirmière française, est restée cachée dans sa chambre lors de la prise d'otages sur le site gazier d'In Amenas, dans le sud de l'Algérie. Elle a ensuite persuadé ses collègues à s'évader. Elle a déclaré ce lundi, à Europe 1 : "Il ne faut pas subir, sinon on cède aux terroristes, même par un petit acte qui est presque un acte de révolte (...), c'est déjà récupérer son identité". Aujourd'hui libre, Murielle pense aux otages qui ont été tués par les islamistes.

Alan Wright, un rescapé britannique qui a réussi à s'évader, témoigne et rend hommage au courage de ses collègues algériens. Il raconte avoir douté au tout début, dans la confusion, de la sincérité de ses collègues et des militaires algériens qu'il a rencontré dans sa fuite. La prise d'otages a duré quatre jours et 37 étrangers de huit nationalités ont été tués, selon le dernier bilan (encore provisoire) donné par le Premier ministre algérien, ce lundi 21 janvier.

Capture d\'écran d\'Ennahar TV montrant, le 19 janvier, les otages sur le site gazier d\'In Amenas (Algérie).
Capture d'écran d'Ennahar TV montrant, le 19 janvier, les otages sur le site gazier d'In Amenas (Algérie). (ENNAHAR TV / AFP)