VIDEO. En Algérie, l'émotion est vive après la mort d'Hervé Gourdel

Les policiers algériens interrogent toutes les personnes qui ont eu un contact avec Hervé Gourdel, notamment un Franco-Algérien qui était avec lui au moment de l'enlèvement.

CLAUDE SEMPERE et NOUR OUANDJLI - FRANCE 2

Une vaste opération est menée en Algérie pour retrouver le corps d'Hervé Gourdel, le guide de haute montagne français décapité par des jihadistes algériens. Près de 3 000 militaires participent à cette opération, dont 1 500 dans la région de Tikjda, où la victime a été kidnappée.

Des troupes d'élite du service de lutte antiterroriste algérien participent aux recherches dans cette zone montagneuse boisée et escarpée. Les policiers algériens interrogent toutes les personnes qui ont eu un contact avec Hervé Gourdel, notamment un de ses compagnons de randonnée, un Franco-Algérien qui était avec lui au moment de l'enlèvement par le groupe Jund Al-Khilafa, est actuellement interrogé par les militaires.

Des Algériens rassemblés en hommage

A Tizi Ouzou, en Kabylie, des Algériens se sont rassemblés avec des photos de la victime pour lui rendre hommage. Des habitants témoignent de leur émotion : "C'est un crime affreux, c'est pas logique, c'est pas l'islam", confie un homme. Hervé Gourdel avait été enlevé à une centaine de kilomètres à l'est d'Alger, au lieu-dit Tizi N'kouilal, un carrefour routier au cœur du parc national du Djurdjura, un haut lieu du tourisme devenu un sanctuaire des groupes islamistes dans les années 1990.

Capture d\'écran - A Tizi Ouzou des Algériens se sont réunis en hommage à Hervé Gourdel, assassiné par un groupe jihadiste algérien, le 25 septembre 2014
Capture d'écran - A Tizi Ouzou des Algériens se sont réunis en hommage à Hervé Gourdel, assassiné par un groupe jihadiste algérien, le 25 septembre 2014 ( FRANCE 2)