Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Bouteflika, candidat fantôme et grand favori de la présidentielle algérienne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCK GENAUZEAU et CHLOE CORMERY-LAVILLE - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Abdelaziz Bouteflika n'a fait aucune apparition publique depuis deux ans et pourtant il brigue un quatrième mandat après quinze ans de pouvoir.

Emissaires et partisans du président algérien sortant Abdelaziz Bouteflika ont clôturé, dimanche 13 avril, la campagne de l'élection présidentielle dans une salle parée de vert et de rouge au sein du complexe olympique de Chéraga, à l'ouest d'Alger. Les Algériens sont appelés aux urnes, le 17 avril, alors qu'Abdelaziz Bouteflika apparait comme le grand favori malgré ses ennuis de santé qui l'ont empêché de mener lui-même campagne.

Bouteflika se contente d'apparitions à la télévision

Candidat fantôme, le candidat sortant n'a fait aucune apparition publique depuis deux ans et pourtant il brigue un quatrième mandat après quinze ans de pouvoi. Au dernier meeting de Chéraga, les partisans de candidat Bouteflika ont cru pouvoir apercevoir leur chef jusqu'à la dernière minute pour voir le président sortant mais il n'est pas venu. Abdelaziz Bouteflika se fait représenter par ses ministres, ce qui ne dérange pas certains de ses supporteurs

Le président algérien se contente d'apparitions à la télévision. Une situation critiquée sur internet et chez les jeunes, comme à l'Université de Tizi Ouzou.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.