Algérie : Abdelaziz Bouteflika quitte le pouvoir

L'armée algérienne a appelé à une démission immédiate d'Abdelaziz Bouteflika mardi 2 avril. Elle a été annoncée le soir même.

France 3

La nouvelle a été annoncée officiellement mardi 2 avril à la télévision algérienne. Abdelaziz Bouteflika a présenté sa démission au Conseil constitutionnel. Sa décision ne faisait plus guère de doute depuis quelques jours, mais elle ne suffira pas, comme le souligne Omar Belhouchet, directeur du quotidien El Watan : "C'est une première étape. La seconde, c'est la transition démocratique dans les prochaines semaines qui aboutira à des élections libres".

90 jours d'intérim

Confronté à des manifestations massives depuis février dernier, le président a perdu ses principaux soutiens jusqu'au chef d'état-major, qui a demandé que le président soit déclaré inapte. C'est le président du Conseil de la nation qui va assurer l'intérim durant 90 jours. Une période au cours de laquelle devra être organisée l'élection présidentielle pour que les Algériens choisissent un successeur à Abdelaziz Bouteflika.

Le JT
Les autres sujets du JT
Abdelaziz Bouteflika en avril 2016. 
Abdelaziz Bouteflika en avril 2016.  (ERIC FEFERBERG / AFP)