Algérie : Abdelaziz Bouteflika confirme sa candidature à la présidentielle

Abdelaziz Bouteflika, qui brigue un cinquième mandat, a annoncé dimanche 3 mars qu’il convoquerait des élections anticipées s’il venait à être élu.

FRANCE 2

Après une nouvelle journée de manifestations, dimanche 3 mars à Alger, le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika a lu une lettre du chef de l’État algérien, toujours hospitalisé et à nouveau candidat. Ce dernier s’engage s’il est réélu à ne pas terminer ce cinquième mandat. "Je promets l'organisation d'une présidentielle anticipée, conformément au calendrier arrêté par la conférence nationale indépendante. Je m'engage à ne pas être candidat à cette élection", explique la missive.

La contestation s'accentue

Dans la nuit de dimanche à lundi, des manifestants sont descendus dans les rues pour dire non à un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika après son dépôt de candidature. Et les contestations se multiplient un peu partout, comme dans le nord de l'Algérie. À Oran, Tiaret ou Constantine, de nouveaux rassemblements ont eu lieu cette nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT